« Reprendre la plume | Accueil

12 novembre 2017

Commentaires

ms

Comme je te comprends ... et si tu le fêtais différemment ... en quoi différemment je ne sais pas, mais quelque chose qui t'aidera, te fera du bien ... Je t'embrasse.

celestine

Comme ça me parle !
L'an dernier, j'étais dans le même état que toi, les dépenses et les fastes de noël étaient au-dessus de mes forces, alors je n'avais pas envie du tout de cette fête, et surtout d'aller dans les magasins. Je l'ai dit à mes enfants. Ils ont compris. Nous avons fait un bon repas, mais pas de cadeaux, juste des jeux de société, des films en famille, des chocolats chauds et des fou-rires.
Ton deuxième paragraphe, c'est fou comme je m'y retrouve. Tu as tellement raison, on s'est laissé bouffer trop longtemps toutes les deux, en minimisant et en mettant toujours le voile rose sur tout, même sur nos malheurs et nos souffrances. ma soeur est tombée des nues quand je lui ai dit que je me sentais fragile moi aussi. Dans la famille, je bousculais les codes établis. C'était elle la petite fragile et moi le roc...la mort de papa a changé les choses. Et quelque part, c'est tant mieux, je le remercie tous les jours intérieurement de m'avoir donné la force d'avouer mes faiblesses.
Je t'embrasse ma toute belle. Fais ce que tu peux, mais ne te force pas. Tes enfants et tous ceux qui t'aiment sont capables de comprendre, tu n'as pas besoin de te sacrifier pour eux. Et encore moins pour ceux qui ne t'aiment pas.
¸¸.•*¨*• ☆

Myosotis

Ms: Je ne sais pas trop ce que je veux en fait. Pareil, différent, je ne sais plus....

Cel: Tu as tout compris. Mon point sur Noël n'est pas le point. Mais c'est à cette occasion que je me rends compte à quel point on me croit forte, voire insensible. Et à quel point c'est ce que j'ai laissé croire.

Un petit Belge

Les fêtes de fin d'année sont une période difficile pour les personnes qui ont perdu un proche, qui sont seules, ou qui sont hospitalisées.

Et quant à moi, j'aime les choses en toute simplicité et je suis content que dans ma famille, on a abandonné les cadeaux. C'est un fameux gain d'argent, de temps, d'énergie. Il ne reste que le plaisir de passer du temps ensemble et de réunir les quatre générations. En toute simplicité.

Même si parfois me prend l'envie de passer un Noël complètement différent en vacances à l'étranger...mais là, je crois que je me ferais tuer!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)