Blog powered by Typepad

« Valais de coeur | Accueil | La fin du monde »

14 août 2011

Commentaires

celestine

Ah...les charmes de la reprise! Mais où sont les longues semaines de farniente, la sérénité, la dolce vita, les soirées italiennes? Moi, je dirai simplement ce que mon père disait toujours: "on se demande pourquoi on part en vacances, puisqu'on a tout oublié au bout de deux jours de boulot!"Ca faisait râler tout le monde mais c'est un peu vrai... Bon courage ma belle et bravo pour la diététicienne. Je note plein de choses positives,moi, dans ce billet de retour!

Un petit Belge

Malgré mes deux mois de congés scolaires, je dois t'avouer que je n'ai pas envie de retourner travailler... J'aime bien le rythme léger et plus lent des vacances...lol.
Bon week-end ensoleillé.

Damien

Les bureaux anthropophages sont la plaie du travail. Rien qu'associer les mots bureaux avec travail me donne des boutons. Je compatis. Brrr.

delphine

Et si ton rôle était justement de donner un sens au boulot de ces "nouvelles" recrues... je sais, c'est nul comme commentaire, mais je ne sais pas trop quoi te dire pour t'encourager dans ta reprise.
Peut-être, que je reçois le double de mail dont des "all" dont tout le monde s'en f... non, ça ne marche pas... alors...
Que ta reprise va nous permettre de faire un de ces resto dont on se souviendra! ca ca passe, non? Et moi je suis enthousiaste.
kiss delphine

Myosotis

Célestine: Bon, c'est pas vrai que l'on oublie tout en deux jours, il exagère. C'est juste que le bénéfice physique disparait très vite....

Petit Belge: Il fut assez ensoleillé. Bon courage pour la reprise à toi aussi.

Damien: Mais toi, tu as eu le cran de quitter tout cela....

Delphine: 1) bof, 2) re-bof, 3) Yes :-)

Edmée De Xhavée

Savoureux comme tout de lire tes déboires, ha ha!

Je me souviens des retours de vacances - j'ai travaillé là où tu travailles, moi aussi, et les complots de bureau, j'ai connu et pas toujours su essuyer!

Mais c'est vrai que le contraste farniente (c à d faire ce qu'on veut autant qu'on le peut) et boulot assomme au retour!

Courage!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)